Revue de Psychosomatique Intégrative

PSYCHOSOMATIQUE  INTÉGRATIVE

Psychanalyse   médecine   neurosciences

revue de la societe de psychosomatique integrative

qu'est-ce que la psychosomatique intégrative ?

N° 1

2015

Comité de RÉdaction et de lecture

Rochdi Baklouti, Laurence Blanchar-Peretti, Valérie Bonnini-Davout, Benoît Depreux, Geneviève Desloges, Stéphane Flamant, Anne Héron, Jean Benjamin Stora, Pascale Surugue, Frédérique Tafforeau

Fondateurs de la revue de psychosomatique intégrative en janvier 2014.

comité scientifique

 

$1       Pr. Laurent Beaugerie, service de gastro-entérologie, GHU St Antoine

$1       Dr. Philippe Giral, PH, service d'endocrinologie, La Pitié-Salpêtrière

$1       Dr. Anne Héron,  Docteur en Neurosciences, Enseignant-chercheur HDR en Physiologie Humaine, Université Paris Descartes

$1       Dr. Karim N'Diaye, Institut du cerveau et de la moelle épinière / Brain & Spine Institute, Paris, GHU La Pitié-Salpêtrière

$1       Pr. Jean Benjamin Stora, psychanalyste psychosomaticien, créateur du  DU de Psychosomatique intégrative. Président en exercice de la Société de Psychosomatique intégrative

$1       Michael Stora, Psychologue clinicien, Psychanalyste, Psychosomaticien, expert enfants et adolescents addiction jeux-vidéo, Président fondateur de l'Observatoire des Mondes Numériques, co-Directeur DU de Psychosomatique intégrative, La Pitié-Salpêtrière

$1       Dr. Pascale Surugue, gynécologue sénologue

$1       Pr. Wolfgang Rapp, psychanalyste, professeur émérite de Psychosomatique, Université de Heidelberg

$1       Frédérique Tafforeau, Docteur en biologie cellulaire et moléculaire, praticienne en psychosomatique intégrative et homéopathie uniciste.

 

SOMMAIRE DU NUMERO 1, Jean Benjamin Stora, Responsable de la rédaction du numéro 1

SOMMAIRE

SOMMAIRE DU NUMERO 1, Jean Benjamin Stora, Responsable de la rédaction du numéro 1. 3

Présentation de la revue. 4

Jean Benjamin Stora, QU'EST-CE QUE LA PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE ? Fondement épistémologique d’une future science "Psychosomatique intégrative". 5

Pascale Surugue, La psychosomatique intégrative en pratique quotidienne lors d’une consultation de  gynécologie médicale. 33

Frédérique Tafforeau, "De la génétique à l’épigénétique, du déterminisme à l’individuation, Importance de la vie embryonnaire foetale sur la mise en place de ligne de vulnérabilité" (aspect moléculaire, Quelle relation avec LA PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE ?. 36

Geneviève Desloges, LES CINQ STADES DE SOMATISATION, Illustration par le cas de Michèle. 62

Anne Héron, PSYCHOSOMATIQUE ET TROUBLES ADDICTIFS : DIAGNOSTIC INTEGRATIF A L’HOPITALINTEGRATIVE DIAGNOSIS OF ADDICTIVE DISORDERS IN HOSPITAL. 72

Rochdi BAKLOUTI, "QUAND LE CORPS PREND LA RELEVE", Cas d'une céphalée de tension. 90

Présentation des auteurs. 103


Présentation de la revue

La revue de psychosomatique intégrative représente une nouvelle approche des courants de la psychosomatique psychanalytique et de la médecine psychosomatique. Cette approche a pris naissance à la fin du vingtième siècle à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière où fut créé une consultation de psychosomatique ouverte aux patients et patientes souffrant de toutes les pathologies. L'approche de psychosomatique psychanalytique développée par Pierre Marty à la fin des années 50 ne permettait pas d'expliquer les somatisations ; on se trouvait face a une limite épistémologique de la psychanalyse qui ne possède pas dans son corpus de concepts, en dehors de l'hystérie de conversion, pour expliquer les maladies somatiques. Les concepts développés par Pierre Marty étaient plus pertinents (dépression essentielle, irrégularités de fonctionnement mental, désorganisation progressive, etc.), mais il était difficile de comprendre sur le plan scientifique ce que Pierre Marty appelait l'écoulement des excitations au niveau des organes et des fonctions somatiques, lorsque l'appareil psychique est débordé. Les importants progrès des neurosciences ont fourni les concepts nécessaires pour expliquer les interrelations entre les fonctionnement et dysfonctionnements psychiques et la transmission des excitations sensorielles et motrices au niveau du système neuronal (article de Jean Benjamin Stora). Progressivement fut élaborée un modèle considérant l'unité psychosomatique humaine comme un système global, un système de systèmes illustrés par la figure de la couverture de ce premier numéro.

La psychosomatique intégrative est profondément reliée à l'approche d'Hippocrate, de Moïse Maïmonide, le premier psychosomaticien, d'Heinroth, de Groddeck, de Freud, de Ferenczi, de Pierre Marty, de von Weiszeker, et des approches de l'école américaine et de l'école allemande de psychosomatique. Pour la psychosomatique intégrative, toutes les maladies sont psychosomatiques puisqu'elles concernent l'unité psychosomatique humaine ; de même l'explication des maladies repose sur la multicausalité des facteurs et non sur des causes exclusivement  psychiques de celles-ci.

L'abord des patients somatiques en psychosomatique intégrative est complexe ; nous sommes bien souvent en présence de fonctionnements de patients non-névrosés classiques, avec des fixations prégénitales ou des fixations archaïques où la relation d'objet est en cause. Ces patients sont très fragiles et nécessitent des psychothérapies psychosomatiques dans lesquelles les psychothérapeutes psychosomaticiens adoptent une attitude d'empathie, très chaleureuse, d'identification aux souffrances du patient, en bref adoptent une attitude maternelle telle qu'elle a été préconisée au tout début par Sandor Ferenczi. Dans les psychothérapies psychosomatiques, les psychothérapeutes psychosomaticiens parlent avec leurs patients, ne les laissent pas dans le silence et, parfois, pour aider à construire ou à réparer un fonctionnement psychique, ils prêtent ce que Bion a appelé  « appareil à penser les pensées ».

Depuis 1993, cette nouvelle approche des malades et des maladies a développé une méthode d'évaluation du risque psychosomatique et un questionnaire permettant d'établir les premiers éléments d'un diagnostic psychosomatique dans le cadre d'une nouvelle nosographie. Vous pourrez en avoir une connaissance détaillée dans les présentations de cas de Rochdi Baklouti et, des Drs. Pascale Surugue,  Geneviève Desloges et Anne Héron. Le modèle des 5 systèmes comprendre la dimension génétique et épigénétique dont vous avez un développement original dans l'article du Dr Frédérique Tafforeau.

Le but de cette revue est d'être un lieu d'échanges et de confrontations scientifiques entre tous les professionnels appartenant aux nombreuses disciplines auxquelles la psychosomatique intégrative se réfère : la psychanalyse, la médecine et les neurosciences. Chaque numéro de cette revue sera dirigé dans sa conception par un nouveau rédacteur en chef chargé de coordonner l'ensemble des articles. Tous les spécialistes des différentes disciplines seront sollicités pour ce faire.

La psychosomatique intégrative fait appel pour soigner les patients et patientes somatiques aux psychothérapies psychosomatiques dont le pionnier a été Sandor Ferenczi. La société de psychosomatique intégrative a, depuis janvier 2014, créé un séminaire de formation de psychothérapeutes psychosomaticiens. En présence de cas complexe (traumatismes) il est possible de faire appel à des techniques complémentaires : psychothérapie de relaxation corporelle, hypnose, acupuncture de la médecine traditionnelle chinoise, etc. Ces techniques complémentaires permettent de rétablir l'image du corps ainsi que la continuité de l'unité psychosomatique atteinte par les maladies.

Cette revue diffusera toutes les recherches effectuées dans ce nouveau courant développé en son sein par les Psychosomaticiens et Psychosomaticiennes de la Nouvelle Ecole de Paris de la Société de Psychosomatique Intégrative, en hommage à Pierre Marty, le fondateur de la première "Ecole de Paris" en 1960.

Jean Benjamin Stora, février 2015

 

Conférence 13 Février 2016

le samedi 13 février 2016 de 14 heures à 16h30

une conférence sur : Stress opérationnel et syndrome psychotraumatique : 

définitions et prise en charge médico-psychologique par le service de santé des armées



Le conférencier sera le :  Médecin en chef Laurent Melchior Martinez

Coordonnateur national du service médico-psychologique des armées

cette conférence se tiendra en 

salle de conférence du septième étage, Institut EC3M

Pavillon Madeleine Brès

Groupe Hospitalier de la Pitié-Salpêtrière

Conférence 25 01 2014

SOCIETE DE PSYCHOSOMATIQUE INTEGRATIVE

Conférence du samedi 25 janvier 2014

salle n°3 située au 7ème étage du pavillon Madeleine Bres

GHU la Pitié Salpêtrière (cf. plan en fichier joint)

de 14h à 16h

Brève introduction par Jean Benjamn Stora

"Médecine Chinoise et Psychosomatique intégrative"

14h-14h30

Médecine chinoise traditionnelle

Dr. Wang Yogzhou

Créateur de la méthode d'acuponcture sur les joues
Ancien médecin chef MTC de l'hôpital Lanzhou à Gansu (Chine)
Enseignant en acuponcture à l'Université Paris 13 et à Paris 6

14h30-15h

Dimension psychosomatique de la médecine chinoise

                         (Exemple d’approche clinique)

Dr. Henri Ly

MS, MD, MTC, PhD
    Doctorant chercheur à l'INSERM et Paris 7
Recherche en Psychanalyse et Psychopathologie

Membre de la Société de Psychosomatique Intégrative

15h-15h30

Á propos des conceptions de la médecine chinoise et de la psychosomatique intégrative, ressemblances et différences des approches

Pr. Jean Benjamin Stora

Président en exercice de la Société de Psychosomatique intégrative

ancien Président de la Société Française de Médecine Psychosomatique

ancien Président de l'Institut de psychosomatique "Piere Marty"

15h30-16h           Discussion des trois interventions avec les participants