cours de psychosomatique intégrative

Cours de Psychosomatique Intégrative

Pr. Jean Benjamin Stora

TABLE DES MATIÈRES

SÉANCE 1  13
1. PSYCHOSOMATIQUE HISTOIRE ET DOCTRINES  14
PSYCHOSOMATIQUE intégrative: l’être humain et la maladie. 14
Une succession d’approches au cours des siècles14
   Unité Psyché-Soma, c’est l’hypothèse de base de la médecine psychosomatique. 15
Psychanalyse et Psychosomatique. 15
Les précurseurs de l’école de Paris17
L’école de Paris18
« L’être humain constitue une unité psychosomatique » (J.B.S)18
La Psychosomatique Intégrative, J.B.Stora (1999)19
   L’être humain est un système de systèmes20
2. Qu’est-ce que la Psychosomatique Intégrative ?  21
Hypothèses de la Psychosomatique Intégrative: un système de systèmes21
Appareil psychique et dysfonctionnements22
Les 4 sous-systèmes neuronaux. 23
Stress permanent, maladies auto-immunes et cancers24
Recommandations Psychothérapiques25
3. Le rôle de l’appareil psychique, des mécanismes neuronaux et neuro-hormonaux dans les somatisations : une nouvelle approche psychosomatique des processus de somatisations28
La nouvelle approche des Processus de Somatisations. 29
Résumé et rappel de l’approche de Pierre Marty. 29
La nouvelle approche de la psychosomatique intégrative (J. B. STORA)30
les 5 stades de somatisations39
les mécanismes neuro-hormonaux. 43
Réactions adaptatives dans le cadre d'un stress permanent46
Stress permanent, maladies auto-immunes et cancers47
4. Présentation d'un cas pour illustrer la méthode d'examen psychosomatique et la nouvelle nosographie psychosomatique  52
RÉSULTATS DE L'EXAMEN CLINIQUE PSYCHOSOMATIQUE. 55
Diagnostic selon la nosographie psychosomatique. 58
Tableau synthétique des évènements de vie et des troubles somatiques avec commentaires60
Nosographie psychosomatique de Pierre Marty. 62
5. MÉTHODE D’ÉVALUATION ET DE DIAGNOSTIC DE LA SANTÉ PSYCHOSOMATIQUE , Evaluation globale du risque psychosomatique  63
Tableau synthétique des évènements de vie et des troubles somatiques avec commentaires64
Evaluation globale du risque psychosomatique. 64
AXE 1A : RELATION D’OBJET. 71
AXE 1B : ETATS PSYCHIQUES ET EVENEMENTS DE VIE PERSONNELS. 73
AXE1C :   POINTS DE FIXATIONS REGRESSIONS. 74
AXE 1 D           MECANISMES DE DEFENSE DU « MOI ». 76
AXE 2 : COMPORTEMENTS ET MANIFESTATIONS CORPORELLES DANS LA RELATION.. 80
AXE 3 : EXPRESSION DES AFFECTS. 82
GLOSSAIRE. 85
ANNEXE : La Classification internationale des maladies102
SÉANCE 2  103
6. Schéma global psychanalyse et psychosomatique  104
Modèle de la 1ère topique de S. Freud. 105
Modèle de la 2ème Topique de S. Freud. 106
PIERRE MARTY Les Mouvements Individuels de vie et de mort, essai d’économie psychosomatique.107
STADE SADIQUE-ANAL. 109
Modèles intégrés de psychanalyse et de psychosomatique (J.B.Stora)111
7. DIAGRAMMES DU RISQUE PSYCHOSOMATIQUE (J.B.S 4/11/2011)116
schéma développé par Jean-Philippe le Calvé promotion 2008-2009 du D.U de Psychosomatique intégrative. 116
Grille d'évaluation du risque psychosomatique du Pr. Jean Benjamin Stora, simplifiée par Pascale Hamelin dans le cadre de sa thèse de doctorat de psychologie clinique. 117
8. LA RELATION D’OBJET  118
1ère Etape : Le stade non objectal ou stade d’indifférenciation. 118
SOI ET L’AUTRE. 118
Sigmund Freud et l'objet119
Maurice Bouvet et la relation d'objet120
René Arpad Spitz et la relation d'objet (1968)121
L’ORGANISATION CENESTHESIQUE ET LE STADE PASSIF DE LA RECEPTION SENSORIELLE ET MOTRICE .121
2ème Etape de développement de l'OBJET: le bon et le mauvais objet.123
1er ORGANISATEUR : LE PREOBJET et la réponse par le sourire: Significations théoriques de l'établissement du préobjet123
Le système diacritique. 124
Les affects de déplaisir et leur dynamique. 125
Le « bon objet » et le « mauvais objet » -- leur fusion. 126
3ème étape: L’ETABLISSEMENT DE LA RELATION OBJECTALE.126
2ème ORGANISATEUR : L’ANGOISSE DU 8éme MOIS ***  LA POSITION DEPRESSIVE DE MELANIE KLEIN (1969)126
La position dépressive de Mélanie Klein (1966).128
3ème organisateur : le non. 129
bibliographie sur la relation d'objet129
9. Les pulsions131
10. NAISSANCE DE LA VIE PSYCHIQUE  136
Stade de non – différenciation , organisation cénesthésique et stade oral (Freud) ou première organisation psychosomatique. 136
Dans mon approche, les processus psychiques sont interreliés avec les processus neurophysiologiques et non pas étayés, la notion d’étayage implique une séparation des systèmes et une hiérarchisation fonctionnelle.137
La naissance de la pensée. 137
Besoin, Désir et Psyché. 137
La création de fantasmes138
Les premières pensées138
L'appareil à penser les pensées139
Le premier noyau du Moi140
SÉANCE 3  141
11. la neuropsychosomatique  142
Les trois Principes de base régissant le fonctionnement psychique. 142
1.Principe de Constance. 142
   les processus primaires et les processus secondaires143
Le mauvais fonctionnement de la première topique. 143
   La seconde topique définit les instances de la personnalité. 143
La chaîne évolutive centrale. 145
Les limites du modèle de Pierre Marty. 147
Le nouveau modèle: le modèle de la psychosomatique intégrative (J.B.Stora 2005-2010)147
12. Note théorique à propos des névroses de comportement, des apparentes inorganisations, de la « mère morte », de la clinique des états du vide et des carences parentales de la première année de vie.149
L'inorganisation structurale de la névrose de comportement151
Quelle est la place de l'objet dans la névrose de comportement ?. 152
13. André Green et la « MÈRE MORTE »  155
Le point fondamental dégagé par André Green est la perte de l'amour156
Le deuil de la mère et l'incapacité pour le bébé de réparer sa mère. 156
14. Un cas de névrose de comportement : "Cas Gisèle W".158
Analyse et commentaires de J.B.Stora utilisation du tableau des évènements de vie.158
Pierre Marty "l'Investigation psychosomatique". cf. bibliographie. 158
15. La nouvelle nosographie psychosomatique intégrative  160
SÉANCE 4  163
16. LE SOI dans le modèle de psychosomatique intégrative  164
1. Au début était le Soi164
2. La biologie de la conscience. 164
3. LE SOI ET LE BESOIN DE STABILITÉ. 165
4. LE MILIEU INTERNE COMME PRÉCURSEUR DU SOI: le dedans et le dehors166
5. LA GESTION DE LA VIE: stabilité et invariance. 166
POURQUOI LES REPRÉSENTATIONS DU CORPS SONT-ELLES DE BONS INDICATEURS DE STABILITÉ ?. 167
6. La cartographie des signaux corporels168
7. ce sont ces trois divisions neuronales qui vont constituer le premier noyau du SOI que Damasio va nommer le proto-Soi171
8. Le Soi Central.174
La création de ce compte rendu, et son premier résultat est le sentiment de connaître.176
9. Le Soi Identitaire: troisième et dernier niveau du Soi176
Schéma 6.1 Les trois niveaux de Soi179
17. Le narcissisme  180
Heinz Kohut, soi grandiose et imago parentale idéalisée. 186
Les déficiences des patients narcissiques188
Le narcissisme vu par ANDRE GREEN.. 190
Schémas du SOI développés par H. KOHUT dans son ouvrage.196
SÉANCE 5  198
18. La névrose infantile  199
Définition. 199
Le petit Hans199
Psychologie du développement et psychanalyse. 200
Nature des différents conflits200
Approche de Mélanie Klein. 200
Patients somatiques201
19. Le rôle du masochisme dans les processus de somatisations202
A propos du principe du plaisir et du masochisme.204
Nature et fonction métapsychologique du masochisme.205
Narcissisme et masochisme. 205
Rôle du Masochisme dans la maladie : Masochisme et maladie. 207
Approche de Pierre Marty : Dépression essentielle, masochisme et somatisations.208
Désorganisation et somatisation.211
Masochisme: Approche de J.B.Stora. 212
20. LA NEVROSE DE CARACTERE  217
LES TRAITS DE CARACTÈRE. 218
MÉTHODE INTERPRÉTATIVE. 220
RECOMMANDATIONS TECHNIQUES. 221
UN EXEMPLE. 222
APRÈS REICH.. 224
SÉANCE 6  226
21. Les affects en Psychosomatique intégrative  227
Pulsion et Affect227
Les destins de l’affect227
Les affects et l'émergence de la perception, René Spitz. 227
Affects et communication. 228
Plaisir et Déplaisir228
Les affects, ajout de J.B.Stora (2010)229
La neutralisation de l’affect229
Deuil et dépulsionnalisation. 230
Finalement de quoi l'affect est-il le représentant ?. 230
L’ordre psychosomatique. 231
22. La douleur en psychosomatique intégrative  232
Définition de la douleur232
Les différents types de douleur233
Origine de la douleur et de l’angoisse. 233
douleur, perte de l’objet, angoisse, crainte de perdre l’objet234
La douleur du deuil235
La douleur par excès de libido. 235
La douleur par excès d'objet, comme dans le cas de la séduction. 235
Le rôle du masochisme. 236
L'approche psychosomatique de la douleur par Pierre Marty.236
André Green et la dépression blanche. 238
23. Apprendre à distinguer hystérie de conversion et troubles psychosomatiques239
Troubles psychiques et troubles psychosomatiques239
Les difficultés diagnostiques239
Excitation psychique dans l’hystérie de conversion. 239
Les symptômes conversionnels240
Le cas Dora. 240
Les hypothèses théoriques241
Les symptômes psychosomatiques241
Les 3 orientations scientifiques242
SÉANCE 7  243
24. Métapsychologie de la sexualité féminine et Processus de somatisations244
INTRODUCTION SEXUALITE FEMININE. 244
Le modèle de base de la sexualité féminine. 244
L’approche de Sigmund Freud. 244
Questions et Critiques: Les questions posées à Freud. 246
   Aux critiques du professeur Jacques André j'ajouterai les commentaires suivants246
Le plaisir sexuel247
La théorie de la sexualité féminine de Freud est-elle une théorie sexuelle infantile?. 247
Les approches des contemporains critiques de l’approche de Freud. 247
Freud et Mélanie Klein. 247
Nlle proposition: Les deux imagos maternelles248
Le complexe de castration féminin et l'envie du pénis, Compléments de réflexion théorique (JBS)249
Karen Horney et l’envie du pénis249
Bisexualité psychique, homosexualité et étape prégénitale. 249
L’intégration des pulsions homosexuelles250
envie du pénis et culpabilité féminine. 250
Les pulsions réceptives féminines251
Les avatars du développement psycho-sexuel de la fille. 251
Les troubles de la vaginalité. 252
L’identité féminine et la complétude narcissique remise en question. 252
Propositions pour une nouvelle métapsychologie de la sexualité féminine. 253
Bibliographie suivie de: Esquisse d’une topographie des organes génitaux féminins : grandeur et décadence des trompes (XVIIe-XIXe siècles) par Anne CAROL. 253
Bibliographie sur la sexualité féminine  254
25. Esquisse d’une topographie des organes génitaux féminins : grandeur et décadence des trompes (XVIIe-XIXe siècles) par Anne CAROL  256
Dans le modèle séministe. 258
Dans le modèle oviste. 260
Dans le modèle animalculiste. 264
Un XIXe siècle désenchanté ?. 265
Bibliographie. 269
26. Cas patiente homosexuelle  275
SÉANCE 8  277
27. Présentation de « la relation objectale allergique » de Pierre Marty  278
spécificité. 278
Le sujet est engagé dans deux mouvements essentiels278
Qualité de l’objet des états allergiques279
Modalités de la régression. 280
ZIWAR, un psychanalyste d’origine égyptienne, inspirateur de Pierre Marty. 280
Le niveau de défense humoral280
le diagnostic. 280
le pronostic de la maladie. 281
La psychanalyse classique. 282
Le problème de la séparation. 282
conclusion. 283
28. HYPOCONDRIE et etats hypocondriaques284
Rosenfeld propose de distinguer284
Étant donné que l'hypocondrie peut se combiner à des états très variés de mentalisation, on peut supposer qu'il y a plusieurs états hypocondriaques possibles284
La fixation hypocondriaque. 285
En 1915, Sigmund Freud dira que le langage hypocondriaque est un langage d'organes,285
Ferenczi dans sa correspondance tome 1 p. 377 écrit286
«l'authentique hypocondriaque est une personne fixée à l'érotisme anal286
L’organe malade est-il une figuration du mauvais objet ?. 287
Bibliographie. 289
29. Désordres psychotoxiques: Eczéma infantile  290
Données cliniques du Dr. René Arpad Spitz. 290
Données concernant les nourrissons290
Vulnérabilité de la peau des nourrissons290
Examen psychiatrique des mères des enfants eczémateux. 291
Résultats de l'étude, Deux anomalies:291
Le rôle de l’identification primaire. 291
L'identification secondaire. 292
conclusion. 293
SÉANCE 9  294
30. NEUROPSYCHANALYSE  295
Qu’est-ce que la NeuroPsychanalyse ?. 295
   « l'Esquisse d'une psychologie scientifique ». 296
Quel avenir pour la Psychanalyse ?. 297
« Gehirn ». 298
Développer une discipline nouvelle. 298
L'étape principale actuelle est d'établir les corrélations neurologiques des concepts métapsychologique de la théorie psychanalytique.299
31. Proposition d’un métamodèle Neuropsychosomatique interreliant « Les stades de la Libido » et la neurobiologie de la maturation neuronale. Chapitre 5 de « Neuropsychanalyse de Jean Benjamin Stora  300
Le modèle métapsychologique. 300
Les périodes critiques300
Première organisation somato-psychique. 301
Deuxième organisation somato-psychique. 301
Troisième organisation somato-psychique. 303
Maturation du système reproducteur304
Période de développement topique du Surmoi304
4ème organisation somato-psychique: âge oedipien. 305
Le système voméronasal305
Un système complexe et fragile. 306
32. Neuropsychanalyse, biologie de la conscience et de l’inconscient modèles de Damasio, Edelman et Solms, comparaison avec le modèle de Freud  307
Neuropsychanalyse ou Psychanalyse et Neurosciences307
« comment la conscience émerge-t-elle du cerveau ? ». 307
Biologie de la conscience. 307
L’approche de Damasio. 308
Neurobiologie de l'inconscient309
La psychanalyse et l’approche de Damasio. 310
Gérald Edelman. 310
La conscience primaire. 311
   Les deux systèmes, S. 1 (tronc cérébral-système limbique) et S. 2 (thalamo-cortical),311
Le présent remémoré. 311
La conscience d’ordre supérieur312
Le moi social d’Edelman. 312
Mark Solms313
Localisation cérébrale de l'inconscient : Mark Solms313
Une confusion épistémologique. 314
La problématique des inconscients314
SÉANCE 10  315
33. Dépistage des troubles psychologiques chez les patients candidats à une transplantation  316
Diagnostic et processus d’évaluation. 316
Le temps d’adaptation. 317
Brève Revue des Etudes psychologiques et psychosomatiques317
L’approche psychosomatique de l’Ecole de Paris, (Dr. Pierre Marty (1918-1993)318
MILLON BEHAVIORAL HEALTH INVENTORY.. 318
34. ETUDE PSYCHOLOGIQUE DES TRANSPLANTES CARDIAQUES  321
APPROCHE METHODOLOGIQUE : La « Grille Psychosomatique ». 321
Caractéristiques de l’ECHANTILLON ET METHODE P.L.S. 324
CONCLUSION.. 327
35. La greffe d’organes, le point de vue de la Psychosomatique intégrative  328
.328
La transplantation d’organes est un défi psychosomatique. 328
Quelle qualité de vie après la greffe ?. 328
Une épreuve de longue durée (1)329
Les 8 critères d’évaluation psychosomatique des patients (1)329
Les facteurs de risque: le risque de rejet pour des causes psychiques330
Il existe deux images nécessaires à l'intégration de l'organe. 331
Problèmes et fantasmes331
« L’esprit de l’organe greffé ». 331
Être mort et être comme mort:la nouvelle définition de la mort, à propos du don d’organes331
Comment aider les soignants ?. 332
Reprise du travail et qualité de vie. 332
« Changer le cœur sans changer ce qu’il y a dans la tête ». 333
Conclusion. 333
Extrait du Chapitre 5 de l’ouvrage « quand le corps prend la releve, stress, traumatismes et maladiesomatiques » Jean Benjamin stora (odile jacob)334
36. CONCLUSION: Propositions cliniques et théoriques concernant le déroulement psychothérapique de patients somatiques étrangers.334
Propositions générales334
Propositions spécifiques concernant les enfants de migrants335
Connaissance de l'univers de référence culturel du patient336
Analyse du contre-transfert336
Claude Lévi-Strauss337
L'imaginaire des migrants de la deuxième génération. 337
Réflexions psychanalytiques339
Attitudes vis à vis des guérisseurs341
ANNEXES  343
PLAN Cours du Pr. J.B.STORA Université de Paris 6 Pierre et Marie Curie  343

Bibliographie Cours de Psychosomatique  345